Armée – sécurité – Défense

Les métiers de l’Armée-Sécurité-Défense s’adressent aux jeunes désireux de défendre leur territoire, de mener des opérations de maintien de la paix mais aussi, et surtout de protéger les citoyens.
Ce secteur offre de multiples opportunités pour les jeunes motivés faisant preuve de bravoure et étant en bonnes conditions physiques.

Pour ces postes, il est rarement nécessaire d’effectuer de longues études, l’essentiel des formations étant, des formations de terrain. L’Armée, la Sécurité et la Défense sont ainsi des voies plutôt recommandées aux jeunes qui souhaitent entrer le plus rapidement possible dans le monde du travail.

Armée – sécurité – Défense

Descriptif métier :

Le commissaire de police est à la tête d’un commissariat ou d’un service de police spécialisé. A ce titre, il occupe un poste à responsabilités se devant de diriger et d’encadrer ses équipes mais aussi de piloter toutes les opérations conduites par ses subalternes.

- Formation à suivre :

Le métier de commissaire de police est accessible sur concours. Il est toutefois nécessaire de disposer d’un Master (BAC+5) pour candidater au concours. Les études en Droit sont fortement conseillées pour maximiser les chances d’obtention du concours.

- Qualités requises :

Le commissaire de police se doit d’avoir le sens du contact afin de diriger aux mieux ses agents. L’organisation et la rigueur sont aussi des qualités essentielles à l’exercice de ce métier. Enfin, le commissaire de police doit également être en de bonnes conditions physiques et mentales pour faire face aux situations difficiles et parfois dangereuses auxquelles ce métier peut confronter.

- Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :

Le lieutenant de police a pour principale mission d’assurer protection et la sécurité des biens et des personnes sur le territoire national. Il peut à ce titre être chargé d’enquêtes, de missions d’information ou de surveillance, de perquisitions ou encore d’arrestations.

Formation à suivre :

Le métier de lieutenant de police est accessible sur concours. Pour y être éligible, il est nécessaire d’être titulaire d’un BAC+3 de préférence en Droit, même si toutes les filières permettent de passer le concours. En pratique, la majorité des candidats disposent d’un Master (Bac+4 ou Bac+5) et sont alors, mieux préparés.

- Qualités requises :

Le lieutenant de police doit avoir un esprit d’équipe développé et surtout le sens de la cohésion. Ces qualités sont en effet primordiales pour diriger et coordonner les actions des différents groupes de policiers sous son autorité. La rigueur et la concentration son également des atouts majeurs à l’exercice du métier, sans compter sur une bonne capacité de gestion du stress étant donné qu’il se voit souvent confronté à des situations de pression.

- Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :

Le commissaire des armées est au service de son pays et contribue au déroulement d’actions militaires, menées par les forces armées. Il détient de grandes responsabilités puisqu’il encadre ses hommes et conseille le commandement dans de multiples domaines.

- Formation à suivre :

Pour devenir commissaire des armées, il est conseillé de suivre des études supérieures en Droit, en IEP ou en IAE afin de pouvoir candidater au concours. Il est également possible d’effectuer des études plus longues en ingénierie par exemple (BAC+5) ou encore en école de commerce (BAC+5). Une fois de plus, il sera toutefois nécessaire d’obtenir le concours de commissaire des armées.

- Qualités requises :

Le commissaire des armées se doit avant tout d’être loyal envers sa nation et ses compagnons. Il est également quelqu’un de disponible car il faut être prêt à ne pas compter ses heures et à être la majeure partie du temps en déplacement. Le sens du relationnel et de la discipline sont également des qualités essentielles à l’exercice de ce métier.

- Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :

Le médecin militaire est un médecin qui a choisi d’exercer sa profession au sein de cœur militaire (unité, hôpital des armées, centre de recherche). A ce titre, il intervient auprès de patients civils et militaires dans son Etat mais également à l’international.

- Formation à suivre :

Pour devenir médecin militaire, il faut suivre une formation spécifique en Ecole de santé des armées. Cette école délivre un diplôme de médecin mais présente la particularité d’offrir une formation militaire à la médecine d’urgence en fonction de l’armée dans laquelle l’étudiant voudra servir (air, mer, terre).

- Qualités requises :

Le médecin militaire est avant tout un médecin, ce qui suppose d’être de capable de supporter de très longues études et de faire preuve de beaucoup de détermination. En plus des aptitudes d’un médecin, il doit être en excellentes conditions physiques et mentales afin de pouvoir éventuellement intervenir en zone de guerre.

- Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

 

Descriptif métier :

L’adjoint de sécurité (ADS) est un agent de l’Etat qui veille sur l’ensemble du territoire national, qui veille à la défense des institutions et des intérêts nationaux mais également au respect des lois, au maintien de la paix et de l’ordre public. L’ADS est aussi chargé de veiller à la protection des personnes et des biens. Notons qu’il existe différents ADS selon leur domaine de spécialité (chargé d’accueil et d’information, chargé d’enquêtes en matière de lutte contre l’immigration irrégulière, chargé de la rétention administration etc...)

- Formation à suivre :

Le métier d’ADS est accessible à la suite d’une formation spécialisée en Ecole nationale de police ou en centre de formation.

- Qualités requises :

Le métier d’ADS suppose évidemment sens développé du contact mais surtout beaucoup de sang- froid et de rigueur comme tous les métiers du secteur de la police. Il est également primordial d’être en de bonnes conditions physiques pour exceller dans ce métier.

- Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :

Le sapeur-pompier a pour principale mission d’apporter son secours et sa protection aux individus, aux biens ou à l’environnement notamment en cas de péril ou d’accidents de toute nature (incendies, inondations, pollution, accidents de la route...).

- Formation à suivre :

Pour devenir sapeur-pompier, il n’est pas nécessaire d’être titulaire du BAC, le brevet étant suffisant. Il est toutefois indispensable d’obtenir le concours prévu par l’Etat qui est en général assez exigent et sélectif au regard des aptitudes physiques des candidats.

- Qualités requises :

Pour devenir pompier il faut disposer d’excellentes aptitudes physiques mais surtout de beaucoup de bravoure. Le métier de pompier suppose également d’être 100% disponible car il peut être sollicité à tout moment. Il est aussi important d’avoir conscience que l’on risque sa propre vie pour autrui lorsqu’on s’oriente vers ce métier, ce qui impose d’avoir le sens du sacrifice et de l’intérêt commun.

- Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :

Le gardien de la paix est un agent de la police nationale disposant de missions diverses et variées. Il peut par exemple travailler dans des services d’enquêtes et de renseignements, des unités de maintien de l’ordre ou encore des unités d’intervention. Il peut également assurer le contrôle aux frontières et même apporter son soutien et assistance aux victimes.

- Formation à suivre :

Pour devenir gardien de la paix, il faut suivre une formation spécifique d‘une durée de 12 mois en Ecole de police et satisfaire aux examens d’aptitudes prévus.

- Qualités requises :

Le gardien de la paix dispose d’excellentes conditions physiques et d’un bon équilibre psychologique. Il est également disponible de jour comme de nuit car il n’a pas réellement d’horaire fixes. Le gardien de la paix doit aimer travailler en équipe et savoir s’adapter aux situations pouvant parfois être extrêmes.

- Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :

Le garde du corps est principalement chargé de la sécurité de personnalités importantes et a pour mission de protéger la vie de la personne placée sous sa responsabilité. Il joue également la plupart du temps, le rôle du chauffeur de la personne en question.

- Formation à suivre :

Pour devenir garde du corps, il convient de suivre une formation spécifique en centre de formation « Sécurité rapprochée » qui ne nécessite pas d’être titulaire du BAC.

- Qualités requises :

Le garde du corps est en excellentes conditions physiques, il s’entretient et pratique idéalement les arts martiaux pour protéger au mieux la personne placée sous sa responsabilité. Il doit également disposer d’un sens aigu de l’observation pour repérer les dangers éventuels de manière à anticiper.

- Conditions d’accès :

Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

 

Descriptif métier :

L’ingénieur de la police technique et scientifique procède aux examens et analyse les prélèvements biologiques (urines, sang, salive...) à la demande des services d’enquête ou de la police judiciaire. Il contribue ainsi à la recherche et à l’exploitation des traces et indices permettant l’identification des auteurs d’infractions.

- Formation à suivre :

Pour devenir ingénieur de la police technique et scientifique, il est conseillé de disposer d’un Master 2 en « Biologie » (BAC+5) ou en « Chimie ». Une fois diplômé, le candidat doit passer un concours afin d’être officiellement reconnu.

- Qualités requises :

Outre les compétences scientifiques, l’ingénieur de la police technique et scientifique doit disposer de bonnes capacités d’organisation et d’adaptation à l’urgence en cas de demande d’analyse soudaine. Il doit également savoir prendre du recul et gérer ses émotions en cas de photos d’autopsie, de meurtres ou de violences.

- Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :

Le lieutenant pénitentiaire est un officier d’Etat qui est responsable de la détention dans les établissements pénitentiaires. Il coordonne ainsi la mise en place de la politique définie sous les ordres du chef de l’établissement et s’occupe du commandement des employés.

- Formation à suivre :

Pour devenir lieutenant pénitentiaire, il est nécessaire de suivre une formation généralement de deux ans dans une école spécialisée, préparant spécifiquement à ce métier. Des conditions d’âge pour accéder à ce métier sont également exigées et diffèrent selon les Etats.

- Qualités requises :

Le lieutenant pénitentiaire fait preuve d’un sens aigu de la communication et de l’autorité afin de manager au mieux son équipe. Il est également diplomate et a le sens du devoir et du service public comme tous les agents d’Etat. Des connaissances juridiques et techniques sont aussi très appréciées pour l’exercice du métier et facilitent l’assise de son autorité.

- Conditions d’accès :

Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays

 

Descriptif métier :

Le démineur a pour mission principale le repérage et la neutralisation des bombes, mines ou grenades sur un terrain donné. C’est un métier comportant de hauts risques mais qui s’avère essentiel à la sécurité des civils, surtout en zone de conflit.

- Formation à suivre :

Pour devenir démineur, il convient souvent d’avoir de l’expérience dans la police nationale puis de demander son détachement suite à une formation au métier d’environ six mois.
Il est également possible de rejoindre l’armée et de suivre une spécialisation en déminage.

- Qualités requises :

Le démineur est quelqu’un d’extrêmement brave, disposant d’un sang-froid hors pair et d’une excellente dextérité. Disposer d’une bonne endurance physique est également essentiel à l’exercice du métier.

- Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

 

Descriptif métier :

Le pilote de chasse dans l’armée de l’air est chargé de l’exécution des missions aériennes de combat, de la dissuasion, de l’interception et de la reconnaissance. A ce titre, il exécute certes les missions aériennes, mais il prépare également la mission au sol et pilote l’aéronef de combat.

- Formation à suivre :

Pour devenir pilote de chasse dans l’armée de l’air, il est nécessaire de suivre une formation spécifique en « Pilote de chasse » d’une durée de quatre ans, pouvant varier selon les Etats. Il est ensuite nécessaire de suivre une formation militaire.

- Qualités requises :

Le pilote de chasse est avant tout un passionné de l’aviation et de la technologie dont la protection de sa nation et de ses valeurs tient à cœur. Il dispose également d’excellentes capacités de concentration et aime travailler en équipe.

- Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

 

HAUT
Translate »