Économie & Gestion

La filière économie-gestion s’adresse plutôt aux jeunes bacheliers titulaires d’un BAC économique et social mais pas exclusivement. Il est en outre nécessaire d’avoir un intérêt pour le management, la vente, le marketing ou la finance. Les formations en économie-gestion sont tournées vers le milieu professionnel et ouvrent ainsi de multiples possibilités d’emploi.
économie et gestion

Métiers de l'économie et de la gestion

Descriptif métier :  
L’actuaire est chargé de concevoir et de modifier les contrats d’assurances, il mesure les risques financiers en fixant des tarifs qui seront imposés aux assurés. Il est ainsi chargé d’informer et de conseiller différents organismes (banques, compagnies d’assurances) des risques encourus lorsqu’ils prêtent de l’argent.

Formation à suivre : 
Pour devenir actuaire il est conseillé de suivre une formation en économie-finances, en mathématiques appliquées ou encore en statistiques (niveau Master 2).

Qualités requises :
Le métier d’actuaire suppose une grande rigueur, une aisance avec les chiffres et beaucoup d’organisation.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
L’analyste financier est le conseiller des entreprises cotées en bourse. Il a pour mission d’étudier la valeur de l’entreprise, d’établir un diagnostic sur l’évolution d’une entreprise afin de conseiller les investisseurs et les opérateurs boursiers. Il travaille alors essentiellement dans les établissements d’investissement boursiers (entreprises, banques…).

Formation à suivre : 
Pour devenir analyste financier, il est nécessaire de suivre une formation en Droit, économie, marketing et finance (niveau BAC+ 5 exigé). Les formations peuvent être suivies en école de commerce ou en université.

Qualités requises :
Le métier d’analyste financier suppose d’excellentes qualités d’analyse et de synthèse en plus de connaissances solides en finances. Il est également nécessaire d’avoir une culture générale économique solide et une très forte résistance au stress.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
Le statisticien recueille, traite, analyse et transforme des données chiffrées en courbes ou graphiques afin d’être plus accessibles à un public non averti. Ces courbes ou graphiques sont censés évaluer l’impact d’une campagne publicitaire d’une entreprise par exemple ou encore la performance d’un nouveau produit. Le statisticien peut exercer dans de nombreux secteurs très divers tels que la biologie, l’éducation, l’environnement, les sciences sociales, les assurances ou encore le sport.

Formation à suivre :
Pour devenir statisticien, il est nécessaire de suivre une formation en statistiques et traitement des données (niveau BAC +2). Il est conseillé de compléter cette formation par une licence en mathématiques informatiques appliquées aux sciences sociales ou une licence en sciences économiques et gestion. Il est également possible d’intégrer des écoles spécialisées.

Qualités requises :
Le métier de statisticien suppose une polyvalence aigue car il peut être amené à travailler dans divers secteurs. La curiosité et l’ouverture d’esprit sont aussi des qualités attendues d’un statisticien.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
L’auditeur interne est un salarié d’une entreprise pour laquelle il analyse le fonctionnement des activités. Il peut ainsi détecter des disfonctionnements à partir de données écrites ou d’entretiens avec les salariés. Il doit également rédiger un rapport dans lequel il émet ses recommandations.

Formation à suivre : 
Pour devenir auditeur interne, il est nécessaire de suivre une formation universitaire en comptabilité- gestion (niveau BAC +5). Il est également possible de suivre un cursus en école de commerce ou en IEP (Institut d’études politiques) en section économique et financière.

Qualités requises :
L’auditeur interne doit faire preuve d’un sens aigu de l’analyse et de la communication, d’une aisance avec les chiffres mais également disposer de bonnes capacités rédactionnelles.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
L’auditeur externe est un expert qui examine les comptes et la gestion d’une entreprise. Contrairement à l’auditeur interne, il n’est pas salarié de l’entreprise qu’il examine mais est généralement membre d’un cabinet d’audit. Sa mission première est de vérifier la régularité des comptes de l’entreprise qu’il examine en passant en revue tout le budget de l’entreprise. Il se doit ensuite de rédiger un rapport sur la conformité de l’entreprise avec les normes en vigueur.

Formation à suivre : 
Pour devenir auditeur externe, il est nécessaire de suivre un cursus en comptabilité, contrôle- audit, management (niveau BAC+5). Il est également possible de suivre une formation en école de commerce spécialité expertise comptable, audit et contrôle.

Qualités requises :
A l’instar de l’auditeur interne, l’auditeur externe doit faire preuve d’un sens aigu de l’analyse et de la communication, d’une aisance avec les chiffres mais également disposer de bonnes capacités rédactionnelles.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
L’acheteur d’une entreprise est charge de l’achat de de produits ou services dont son entreprise a besoin en négociant les meilleurs prix. Il se doit de rechercher, d’examiner les produits en fonction des besoins de l’entreprise. L'acheteur ne se contente pas de dénicher le produit au meilleur prix, il doit aussi s’intéresser au packaging, aux qualités environnementales du produit, à l'attrait pour le public, la technologie etc…

Formation à suivre : 
Pour devenir acheteur, il est nécessaire de suivre une formation en économie-gestion qui peut être proposée par des école de commerce ou par les universités (Niveau BAC + 3 minimum et BAC+5 idéalement). Une spécialisation dans un domaine (textile, informatique…) est souvent appréciée. Il est également conseillé de suivre un parcours international.

Qualités requises :
L’acheteur doit disposer d’un sens aigu de l’analyse, être à la pointe de l’actualité en matière de tendances et doit naturellement être un bon négociant.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
Le contrôleur de gestion a pour mission principale la recherche de performance d’une entreprise. Il doit à ce titre définir une stratégie économique globale de l’entreprise et définir des objectifs de budgets. Notons qu’il existe plusieurs types de contrôleur de gestion qui auront dès lors, des tâches différentes (contrôleur de gestion industriel, contrôleur de gestion commercial…).

Formation à suivre : 
Pour devenir contrôleur de gestion, il existe plusieurs formations. Il est possible de s’orienter vers un cursus en comptabilité et gestion (niveau BAC+ 5) ou vers une école de commerce spécialité Contrôle de gestion, Comptabilité-Contrôle-Audit, Finance, Stratégie d’entreprise, ou encore Gestion financière. Il est aussi possible de suivre une formation dans un IEP avec une spécialisation économie et finance.

Qualités requises :
Le métier de contrôleur de gestion suppose d’excellentes connaissances en comptabilité, un sens aigu de l’organisation, beaucoup de rigueur. Il suppose également un bon esprit de synthèse et un très bon niveau d’anglais.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
Le chef de produit a pour mission principale l’élaboration d’un produit depuis sa création jusqu’à sa commercialisation. Son objectif est alors de maximiser la rentabilité du produit pour assurer le développement d’une entreprise. Il se doit en outre de tout mettre en œuvre pour séduire le consommateur en s’adaptant à ses gouts et besoins.

Formation à suivre : 
Pour devenir chef de produit, il est nécessaire de suivre une formation en commerce option marketing et vente à l’Université (Licence professionnelle ou Master Marketing appliqué). Il est également possible d’intégrer une école de commerce telle que HEC, l’Essec, ou l’ESCP.

Qualités requises :
Le chef de produit doit faire preuve de beaucoup de rigueur et d’organisation, être créatif et avoir une bonne culture générale. La diplomatie est également une qualité souvent appréciée dans ce domaine.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
Le chef de projet marketing a pour mission principale de définir et mettre en place le plan marketing d’une entreprise dans le but de la promouvoir et de la valoriser. Son objectif est d’améliorer la visibilité de l’entreprise face à la concurrence.

Formation à suivre : 
Pour devenir chef de projet e-marketing il est nécessaire de suivre une formation en marketing, à l’université, en école de commerce ou en école d’ingénieurs.

Qualités requises :
Le chef de projet e-marketing doit faire preuve d’une grande rigueur et de beaucoup de méthodologie. Une bonne aisance relationnelle est aussi indispensable ainsi que des capacités de communication.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
Le commercial est en charge des relations de l’entreprise avec ses clients. A ce titre, il a pour mission principale de prospecter de nouveaux clients, de développer son portefeuille de clients, de leurs présenter les différents produits et services proposés par l’entreprise. Le commercial assure également le suivis des contrats entre l’entreprise et les clients en répondant au mieux à leurs besoins.

Formation à suivre : 
Pour devenir commercial, il est nécessaire de suivre une formation en commerce, négociation et management à l’université (DUT, BTS, Licence, Master) ou en école de commerce.

Qualités requises :
Le commercial doit faire preuve de beaucoup de dynamisme et de persévérance face aux clients et avoir également d’excellents rapports relationnels.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
Le commerçant est chargé de la revente de produits achetés à un producteur ou à un grossiste. Il se doit de mettre en valeur ces produits afin d’attirer la clientèle. Il assure l'approvisionnement et la réception de la marchandise, la gestion des stocks, le conseil à la clientèle, la facturation et l'encaissement.

Formation à suivre : 
Pour être commerçant, il faut disposer au minimum d’un BAC et suivre une formation en commerce-management même si cette profession s’apprend souvent sur le tas.

Qualités requises :
Le commerçant se doit de bien connaître les produits qu’il vend ainsi qu’avoir des acquis solides en comptabilité et gestion. Au-delà de ça, il se doit comme tout vendeur d’être aimable, sociable et avenant envers les clients.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
Le commercial export a pour principal objectif d’obtenir de nouveaux contrats pour son entreprise dans une zone géographique précise (à l’étranger). Il assure à la fois des missions de vente et de marketing. Une fois que les contrats sont signés, il assure le suivi de la vente et entretient les relations entre les clients et son entreprise.

Formation à suivre :
Pour devenir commercial export il est conseillé de suivre une formation en commerce (diplôme en sciences économiques à l’université ou formation dans une école de commerce). Il est également conseillé de réaliser une année à l’étranger afin de maîtriser une langue étrangère.

Qualités requises :
Le commercial export doit faire preuve d’une capacité d’adaptation importante, il doit être à l’écoute de ses clients et bien connaître les besoins de son entreprise. Il doit également être convainquant, compétitif et moralement solide.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
Le consultant en stratégie apporte des solutions concrètes aux entreprises face aux problèmes rencontrés en matière de croissance et de compétitivité. Le consultant encadre une équipe, assure les relations avec les clients et tente de comprendre au mieux leurs attentes et besoins.

Formation à suivre : 
Pour devenir consultant en stratégie il est nécessaire de suivre une formation en école d’ingénieur ou de commerce (niveau BAC +5). Il est également indispensable de maîtriser une langue étrangère.

Qualités requises :
Le consultant en stratégie se doit d’être rigoureux, organisé et réactif. Il doit également avoir une aisance relationnelle particulière et un esprit d’équipe. La maîtrise de l’anglais est également un atout important pour prétendre à ce poste.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
Le Community manager a pour mission principale de faire parler de son entreprise, d’une société ou d’un produit sur internet. Il s’agit en outre d’assurer la présence d’une marque ou d’une entreprise sur les réseaux en fédérant autour d’elle une communauté d’internautes. Il se doit de repérer les réseaux sociaux parlant de son employeur, de participer aux discussions et d’y jouer un rôle d’intermédiaire.

Formation à suivre : 
Pour devenir Community manager, il est conseillé de suivre une formation en marketing ou en édition, journalisme (niveau BAC+5).

Qualités requises :
Le Community manager se doit d’être à la pointe des tendances en matière de réseaux sociaux et de nouveaux médias, doit faire preuve d’autonomie de diplomatie et de beaucoup de rigueur. Il doit également comprendre les enjeux économiques de l’entreprise pour assurer au mieux son image sur le web.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
Le gestionnaire d’actifs est responsable du portefeuille de ses clients. Il a alors la charge de faire fructifier l’argent dont ils disposent en prenant en compte les risques existants.

Formation à suivre : 
Pour devenir gestionnaire d’actifs, il convient de suivre une formation en banque, finance, économie, audit, statistiques ou mathématiques (niveau BAC + 5) ou bien de suivre une formation en école de commerce et d’ingénieur avec l’une de ces spécialités.

Qualités requises :
Le gestionnaire d’actifs doit bien connaître les marchés boursiers ainsi que l’évolution des secteurs d’activités des entreprises. Il doit également maîtriser les outils informatiques bureautiques et avoir une bonne culture générale. Être bilingue en anglais est aussi indispensable pour ce poste.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
Le développeur économique a pour mission principale de stimuler la création d’une entreprise et ou d’accompagner dans leurs projets les sociétés déjà implantées afin de favoriser l’essor d’une zone géographique (agglomération, ville, zone rurale…). A ce titre, il réalise des enquêtes de terrain et dresse des diagnostics (points faibles et points fort du territoire), il mobilise les partenaires économiques afin de les sensibiliser au développement du territoire et il apporte des aides aux entreprises qui désirent s’implanter sur le territoire en question.

Formation à suivre : 
Pour devenir développeur économique, il est conseillé de suivre une formation permettant d’intégrer du Droit, de l’économie et de la finance ces trois disciplines étant essentielle à l’appréhension du métier (niveau BAC +5). Une formation en école de commerce ou d’ingénieur comprenant ces enseignements est également envisageable.

Qualités requises :
La particularité de développeur économique est qu’il doit être expert dans plusieurs domaines. Il doit entres autres bien connaître les entreprises, les élus et les procédures administratives outre ses compétences en gestion et marketing. Il doit avoir le sens de la négociation et savoir gérer une équipe.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
Le chargé d’études commerciales a pour principale mission d’analyser les attentes des clients et l’offre de la concurrence avant la sortie d’un nouveau produit ou nouveau service sur le marché. Son objectif est d’assurer tant que possible le succès commercial de celui-ci.

Formation à suivre : 
Pour devenir chargé d’études commercial, il est nécessaire de suivre une formation en économie spécialisation marketing (niveau BAC+5) ou de suivre un cursus en école de commerce avec cette même spécialité.

Qualités requises :
Le chargé d’études commerciales est quelqu’un de créatif avec de solides connaissances en gestion d’entreprise. Il saura faire preuve d’humanité tout en sachant gérer avec autorité, une équipe.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
Le technico-commercial a pour principales missions la prospection et la négociation en vue de la vente d’un produit ou service d’une entreprise. Par sa connaissance aigue des produits et services qu’il propose, il se doit de proposer aux clients des solutions adaptées à leurs besoins.

Formation à suivre : 
Pour devenir technico-commercial, il est nécessaire d’avoir une formation à dominante technique. C’est en outre plus la connaissance pointue d’une domaine technique précis que le diplôme en lui-même qui permet de prétendre à ce type de poste. Toutefois, un BAC + 2 en commerce est conseillé en plus de la spécialisation technique.

Qualités requises :
Outre ses compétences techniques, le technico-commercial doit avoir un excellent sens relationnel, l’art de la négociation et de la vente. Il doit également être motivé et rigoureux avec une bonne capacité de gestion du stress.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

HAUT
Translate »