Santé et Social

Les métiers de la santé et du social s’adressent aux jeunes bacheliers empreints d’humanité qui sont désireux d’aider et de se dévouer pour les autres. En outre, ces métiers supposent beaucoup d’empathie et de solidarité et sont tournés vers l’aide, l’assistance en ce qui concerne les métiers du social et vers les soins de nature médicale en ce qui concerne la santé.

Si les métiers de la santé s’adressent plutôt exclusivement à des profils scientifiques, les métiers du social quant à eux, sont plus ouverts à tout type de profil. En effet, la volonté de divertir, d’aider ou d’accompagner le jeune public et les personnes en difficulté s’avère être le seul critère déterminant à l’exercice de ces métiers.

Métiers des Lettres et langues 

Descriptif métier :

Le médecin est un professionnel du secteur de la santé. A ce titre, il examine ses patients et établit un diagnostic, ordonne des examens et prescrit le traitement adéquat. Il suit ainsi les malades et gère leur santé dans sa globalité. Notons que le médecin peut être généraliste ou bien spécialisé dans un domaine particulier.

- Formation à suivre :

Pour devenir médecin, il est nécessaire d’être titulaire d’un BAC scientifique et de poursuivre des études supérieures en « Médecine » d’une durée minimale de neuf ans. Ce sont des études longues et sélectives qui présentent l’intérêt d’allier la théorie à la pratique.

- Qualités requises :

Le médecin est avant tout quelqu’un de motivé et persévérant car si les études sont longues et difficiles, le métier en lui-même confère également une charge importante de travail et des horaires contraignants. Une très bonne endurance physique et psychique est alors des atouts majeurs pour l’exercice du métier. La concentration est aussi nécessaire pour être un bon médecin, à l’écoute de ses patients et de leurs symptômes.

- Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :

Le chirurgien est un médecin spécialisé dans les interventions chirurgicales qui peuvent concerner diverses parties du corps humain. Il est en outre chargé de réaliser des opérations physiques dans un domaine en fonction de sa spécialité (tumeurs, fractures, organes défectueux...)

- Formation à suivre :

Pour devenir chirurgien, il est nécessaire d’être titulaire d’un BAC scientifique et de poursuivre par onze années d’études médicales. Il faut en outre suivre des études classiques de médecine puis se spécialiser en chirurgie.

Qualités requises :

Le chirurgien est quelqu’un d’extrêmement méticuleux, habile et qui fait preuve d’une grande force de concentration. Il est aussi nécessaire d’être mentalement préparé car il a de grandes responsabilités puisqu’il tient souvent la vie de ses patients entre ses mains. Le chirurgien doit également posséder une grande résistance physique et nerveuse pour supporter des opérations parfois très longues.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :

L’infirmier a pour principale mission d’assurer des soins de confort et de bien-être aux malades. A ce titre, il assure les soins médicaux nécessaires au bon rétablissement des patients et s’efforce également de leur apporter un grand soutien moral.

Formation à suivre :

Pour devenir infirmier, le BAC scientifique est à privilégier mais il est tout à fait possible d’y parvenir en étant titulaire d’un autre BAC. Il est ensuite fortement conseillé d’intégrer une école préparatoire paramédicale infirmier afin d’être bien préparé pour passe le concours d’infirmiers. Toutefois, l’école préparatoire n’est pas obligatoire et il est totalement possible de passer le concours en tant que candidat libre.

Qualités requises :

Le métier d’infirmier suppose avant tout un sens du contact humain afin d’être à l’écoute des patients et de savoir les réconforter au besoin. Etre en de bonne condition physique est également essentiel pour exercer ce métier étant donné que certaines tâches peuvent s’avérer pénibles et répétitives sans compter le travail de nuit de beaucoup d’infirmiers. Enfin, l’infirmier doit surtout faire preuve d’une bonne résistance mentale face à la souffrance des patients, à leur décès mais également à la peine de leurs proches.

 Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Le dentiste est un professionnel de la santé spécialisé dans la prise en charge des pathologies des dents et des gencives. Son objectif est alors de prévenir et guérir les caries ou les infections plus graves de la cavité buccale. Il est aussi en charge de veiller à l’esthétique du sourire de ses patients par la réalisation de soins adaptés.

Formation à suivre :

Pour devenir dentiste, il convient d’obtenir un BAC scientifique et de rejoindre la faculté de médecine. Après l’obtention de la première année, il sera possible de se spécialise en « Dentaire » pour la suite du cursus (6 ans d’études minimum).

Qualités requises :

Outre les connaissances médicales et anatomiques dont il doit disposer, le dentiste doit avoir des qualités humaines importantes car ses soins sont souvent appréhendés par les patients, notamment par les enfants. Il se doit alors de les rassurer en leur expliquant bien le déroulement des soins.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays

Descriptif métier :

Le pharmacien a un métier relativement polyvalent consistant à la fois à conseiller les clients et à vendre des médicaments mais également à commander des produits, gérer des stocks et tenir la comptabilité de l’officine.

Formation à suivre :

Pour devenir pharmacien, il faut, suite à l’obtention d’un BAC scientifique, s’orienter vers la faculté de médecine puis se spécialiser après l’obtention de la première année en « Pharmacie ». Une fois de plus, comme toutes les branches de la médecine, c’est un secteur assez sélectif.

Qualités requises :

Le pharmacien est quelqu’un de rigoureux qui a le sens des responsabilités étant donné qu’il supervise la préparation des médicaments. Il doit ainsi faire preuve de beaucoup de vigilance sur les médicaments délivrés à ses clients. De plus, le pharmacien doit être à l’écoute du client et faire preuve de bienveillance et de déontologie à son égard.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :

Le pédiatre est un médecin spécialiste des enfants. Il suit ainsi le développement psychologique et physiologique de l’enfant jusqu’à son adolescence et traite ses éventuelles pathologies avec des traitements adaptés.

- Formation à suivre :

Pour devenir pédiatre, il convient de suivre une formation à l’université de médecine pendant six ans, d’obtenir les meilleurs résultats afin de pouvoir prétendre à une spécialisation en « Pédiatrie ». Une fois spécialisée, l’étudiant doit poursuivre quatre années d’études en « Pédiatrie ».

- Qualités requises :

Le pédiatre est avant tout quelqu’un de passionné, à l’aise avec les enfants et pédagogue. Etre pédiatre requiert en outre beaucoup de patience et d’endurance car ses journées sont longues et chaque patient nécessite souvent une approche différente.

 Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :

Le diététicien est un véritable spécialiste de la nutrition dont la mission est à la fois de prévenir des risques d’une mauvaise alimentation mais également d’aider à supprimer de mauvaises habitudes alimentaires. Ainsi, le principal objectif du diététicien est de proposer un régime alimentaire adapté à chaque individu afin d’améliorer son état de santé et de maximiser ses performances.

Formation à suivre :

Pour devenir diététicien, il est avant tout nécessaire d’être titulaire d’un BAC scientifique et de poursuivre des études en “Diététique” (niveau BAC+2). Il est toutefois conseillé de poursuivre des études en “Génie biologique option diététique” (niveau BAC+3 ou BAC+4) afin d’avoir plus d’opportunités sur le marché du travail.

Qualités requises :

Le diététicien doit disposer d’excellentes qualités d’écoute et surtout de solides capacités relationnelles puisqu’il est constamment en contact direct avec les personnes dont il établit le régime alimentaire. Il doit également faire preuve de tact et de diplomatie lors de ses entretiens avec les clients surtout lorsqu’il critique leurs habitudes alimentaires afin d’éviter de les vexer ou de les culpabiliser car ce serait contre-productif.

 Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier:

Le masseur- kinésithérapeute est un spécialiste des capacités motrices du corps. Son activité consiste alors à réaliser des actes de massage et de gymnastique médicale dans l’objectif de rééduquer physiquement ses patients. Le Kinésithérapeute intervient auprès de patients de tout âge y compris les nourrissons.

- Formation à suivre :

Pour devenir kinésithérapeute, il est préférable d’être titulaire d’un BAC scientifique pour suivre la formation exigée qui est de trois ans dans une école spécialisée en kinésithérapie (accessible sur concours d’entrée). Il est également envisageable de s’orienter plutôt vers la faculté de médecine (validation de la première année) avant de postuler en école de kinésithérapie, afin d’être mieux préparé au concours.

- Qualités requises :

Le kinésithérapeute se doit d’être en de bonnes conditions physiques étant donné qu’il peut être amené à manipuler des corpulences importantes et qu’il passera la grande majorité de ses journées debout. Il doit également avoir un excellent sens du relationnel afin d’établir la meilleure relation possible avec ses patients en les encourageant, en les motivant au cours de rééducation parfois difficiles. Enfin, le kinésithérapeute doit être organisé. Il s’agit en effet d’une profession libérale, supposant une bonne gestion du temps pour recevoir un maximum de clients en une journée.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays

Descriptif métier :

Le chiropracteur est un expert de la médecine du dos. A ce titre, il prévient et soigne à l’aide de traitements doux et manuels, les troubles du dos et notamment de la colonne vertébrale de ses patients.

- Formation à suivre :

Pour devenir chiropracteur, il est nécessaire d’être titulaire d’un BAC scientifique et de suivre une formation tant théorique que pratique en chiropractie (BAC+6).

- Qualités requises :

Le chiropracteur est quelqu’un d’extrêmement habile manuellement étant donné qu’il est amené à effectuer des manipulations délicates. Il doit savoir rassurer le patient dans les situations parfois inhabituelles. Enfin, il se doit d’être disponible afin de pouvoir intervenir en cas d’urgence.

- Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :

L’orthophoniste est un spécialiste de la santé qui est spécialisé dans la correction des troubles de la parole et du langage, notamment chez les enfants. Il travaille ainsi en collaboration avec les médecins, les psychologues qui lui confient des patients.

- Formation à suivre :

Pour devenir orthophoniste, il est nécessaire d’être titulaire du BAC quel qu’il soit puis de suivre une formation dans une école spécialisée en « Orthophonie » accessible sur concours d’entrée. Afin de favoriser ses chances d’accès, il est fortement conseillé suite à l’obtention du BAC, de rejoindre une formation préparatoire au concours d’orthophonie afin d’y être mieux préparé.

Une fois au sein de l’école, la durée de formation est de quatre ans et est reconnu comme l’équivalent d’un Master

- Qualités requises :

Le métier d’orthophoniste suppose d’avoir le sens du contact et de savoir s’adapter à son patient (enfants, adultes), de savoir l’écouter et faire preuve de patience quel que soient ses difficultés. Il est également primordial d’avoir des connaissances solides dans des domaines tels que la psychologie, le dessin, l’orthographe ou encore la musique afin de diversifier les activités.

- Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :

L’accompagnateur à la mobilité aide les personnes âgées, handicapées ou encore les enfants malades dans leur accès aux transports. Son objectif est de réduire leur perte d’autonomie en facilitant leurs déplacements afin qu’ils puissent poursuivre leurs activités quotidiennes.

- Formation à suivre :

Il n’existe pas de formation spécifique pour devenir accompagnateur à la mobilité, toutefois, il est nécessaire d’être titulaire du permis de conduire.

- Qualités requises :

L’accompagnateur à la mobilité est quelqu’un de vigilant et respectueux des règles de sécurité, il est également ponctuel et est naturellement sensible aux situations difficiles. Ce métier suppose également un sens aigu de l’organisation et de l’anticipation.

- Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :

L’agent de prévention et de médiation est un spécialiste de l’intervention sociale. Il intervient directement sur le terrain lorsqu’un conflit menace l’espace public ou privé. Souvent, il intervient dans les établissements scolaires classés sensibles afin de prévenir et de sensibiliser à la sécurité.

- Formation à suivre :

Pour devenir agent de prévention et de médiation il n’existe pas de formation particulière, toutefois, il est conseillé d’obtenir un BAC+2 en « Animation » ou en « Santé et social ». Les expériences dans ces secteurs sont également valorisées.

Qualités requises :

L’agent de prévention et de médiation doit avoir le sens du service aux autres et de la collectivité et savoir s’adresser aux jeunes. La pédagogie est ainsi un atout majeur pour ce métier. Il doit également disposer de connaissances solides des divers acteurs de secteur sanitaire et social.

- Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :

L’animateur socio-culturel est en charge de l’organisation d’activités (danse, sorties au musée, loisirs périscolaires...) en s’adaptant à ses publics, aussi bien composés d’enfants que d’adolescents, de travailleurs migrants que de personnes âgées.

- Formation à suivre :

Pour devenir animateur socio-culturel, il est possible de suivre une formation en « Animation et politique de la ville » ou en « Animation » (niveau BAC+3). Il est également envisageable de réaliser de plus longues études, au niveau Master (BAC+5) en « Intervention sociale, conflits et développement », « Villes, territoires, solidarités » ou encore en « Ingénierie de l’intervention enmilieu socio-éducatif ».

 Qualités requises :

Le métier d’animateur socio-culturel suppose d’être patient et à l’écoute afin de créer un climat de confiance et de bonne entente avec les participants aux diverses activités. Il est également primordial d’être quelqu’un de dynamique et motivé afin de transmettre son énergie à l’ensemble du groupe et donner envie de participer aux activités.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :

L’assistant maternel garde les enfants de moins de 3 ans à son domicile. Il veille sur eux, leur propose des activités et tente de les distraire pendant l’absence de leurs parents

- Formation à suivre :

Pour devenir assistant maternel, aucun diplôme n’est exigé. Néanmoins, de l’expérience dans le domaine est appréciée.

- Qualités requises :

L’assistant maternel doit être extrêmement vigilant à la sécurité et au bien-être des enfants, afin qu’ils se sentent à l’aise dans l’environnement en question et qu’ils passent un bon moment en l’absence de leurs parents. La patience est ainsi impérative à l’exercice de ce métier.

- Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :

Le conseiller conjugal et familial a pour principale mission l’accueil de jeunes, de couples ou encore de personnes isolées afin d’évoquer leurs difficultés sociales, leurs problèmes de communication ou bien leurs problèmes de relations de couples (ruptures, violences, divorces...).

Formation à suivre :

Pour devenir conseiller conjugal, il est nécessaire de suivre une formation spécialisée dans un organisme agréé par l’Etat et de réaliser de nombreux stages avant d’être opérationnel.

Qualités requises :

Le conseiller conjugal doit faire preuve de discrétion et d’empathie en raison de la nature des sujets évoqués avec ses patients, qui sont souvent des sujets intimes et sensibles. Il doit également être capable de gérer des situations parfois difficiles et bien sûr, disposer d’un sens aigu de l’observation pour éventuellement rediriger son patient vers un professionnel qui pourra mieux répondre à ses problèmes (psychologue, sexologues, travailleur social, médecin...).

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :

Le conseiller en insertion sociale et professionnelle conseille et propose des actions d’accompagnement aux jeunes de 16 à 25 ans dans divers domaines (emploi, santé, logement, problèmes familiaux...). A ce titre, il reçoit le public en entretien et discute avec afin d’établir un diagnostic individuel. Il aide ensuite la personne en question dans son insertion (par exemple en milieu professionnel) et il assure par la suite un suivi de celle-ci.

Formation à suivre :

Pour devenir conseiller en insertion sociale et professionnelle il n’existe pas de diplôme spécifique. Néanmoins, un niveau BAC+3 est apprécié dans le domaine des « sciences humaines, économiques et sociales ».

Qualités requises :

Le conseiller en insertion sociale et professionnelle doit avant tout être à l’écoute des jeunes qui viennent vers lui et savoir instaurer un climat de confiance. Il doit également être patient et courtois tout en étant pragmatique. Il doit en outre trouver rapidement des solutions adaptées aux situations lui étant soumises et faire preuve de franchise si une demande d’un jeune lui semble par exemple irréaliste.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

HAUT
Translate »