Tourisme, Hôtellerie et Restauration

La filière Tourisme, Hôtellerie et Restauration s’adresse aux jeunes bacheliers qui souhaitent entrer rapidement dans le monde du travail et qui ne désirent pas nécessairement effectuer de longues études supérieures. En effet, les métiers de l’Hôtellerie, de la Restauration et du Tourisme sont des métiers qui s’apprennent essentiellement par la pratique, et donc par une immersion dans le milieu professionnel le plus tôt possible. Si de longues études ne sont pas attendues, que ce soit pour le Tourisme, l’Hôtellerie ou la Restauration, d’excellentes capacités relationnelles seront exigées.

Métiers du Tourisme, Hôtellerie et Restauration

Descriptif métier :
L’agent de voyage a pour principale mission l’organisation de vacances pour des clients n’ayant pas le temps de s’en occuper (transports, logement en fonction des limites financières posées). Il faut noter que ce métier est aujourd’hui extrêmement concurrencé par Internet et les moyens facilités d’organiser soi-même son voyage.

Formation à suivre : 
Pour devenir agent de voyage, il est conseiller de s’orienter vers des études en tourisme (niveau BAC+3) mais il est également possible de suivre des études de commerce.

Qualités requises :
L’agent de voyage se doit d’être passionné de tourisme, d’aimer la découverte mais également d’avoir une bonne connaissance des cultures des pays proposés en destination. Un sens de la communication est aussi un atout majeur dans ce milieu.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.


Descriptif métier :
L’animateur socio-culturel a pour principale mission l’organisation d’activités de différentes natures (sportives, éducatives, culturelles…) auprès d’un public varié (enfants, séniors, personnes à mobilité réduite…), son objectif étant de favoriser l’épanouissement et la créativité.

Formation à suivre :
Pour devenir animateur socio-culturel, il est conseillé de suivre une formation en animation et éducation, en carrières sociales, ou encore en gestion des activités sportives et culturelles. En général, un niveau BAC+ 2 ou 3 est exigé dans ces formations.

Qualités requises :
Le métier d’animateur socio-culturel suppose d’immenses qualités relationnelles, un sens de la pédagogie afin de s’adapter aux différents publics mais aussi beaucoup de patience. Ce métier nécessite également beaucoup de disponibilité car c’est une profession prenante tant sur le plan professionnel que personnel.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
L’animateur nature est un animateur spécialisé dans les activités environnementales. En outre, il a pour mission principale l’organisation de diverses activités autour de la nature, de l’environnement et surtout pour objectif de sensibiliser son public aux enjeux de la protection de l’environnement.

Formation à suivre :
Pour devenir animateur nature, il est nécessaire de suivre une formation en animation (BAC+2) qui peut prendre la forme d’un diplôme en animation sociale et socio-culturelle. Il est également possible de suivre une formation en Environnement (niveau BAC+2) tel qu’un diplôme en gestion et protection de la nature. Est aussi envisageable, une formation au niveau licence (BAC+3) en tourisme durable, environnement ou animation.

Qualités requises :
A l’instar de l’animateur socio-culturel, l’animateur nature doit disposer de très bonnes qualités relationnelles et d’un sens aigu de la pédagogie. Il doit également faire preuve de beaucoup de dynamisme et être naturellement organisé afin de gérer au mieux ses différentes activités.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
Le rôle du guide touristique est de faire visiter et découvrir dans les moindres recoins des lieux remarquables aux touristes ainsi que leur vendre des produits touristiques. Le guide touristique organise ses propres circuits touristiques qu’il se doit de maîtriser parfaitement. Cela suppose un travail de recherche préalable important.

Formation à suivre :
Pour devenir guide touristique, il n’y a pas de diplôme exigé. Toutefois, il est nécessaire d’avoir de solides connaissances en Histoire, Géographie ainsi que de maîtriser une ou plusieurs langues étrangères. Dès lors, il est conseillé de suivre une formation une Histoire ou Géographie, Art ou
histoire de l’Art (Niveau Licence, BAC +3) combiné dans l’idéal avec un cursus en langues étrangères. Il est aussi envisageable de suivre une formation en tourisme proposée dans certaines écoles privées.

Qualités requises :
Le guide touristique doit faire preuve de dynamisme afin de captiver son public lors des visites et doit également être très à l’aise à l’oral afin d’être capable d’animer une visite en une ou plusieurs langues.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
Le gestionnaire de projets évènementiels a pour principales missions la conception, la préparation et l’organisation matérielle et logistique d’évènements (mariage, réceptions, conférences…) pour le compte de particuliers ou de professionnels.

Formation à suivre :
Pour devenir gestionnaire de projets évènementiels, il est nécessaire une suivre une formation en communication ou commerce (niveau BAC +2). Ce métier est également accessible avec de l’expérience dans le domaine sans qu’il soit nécessaire de justifier d’un diplôme particulier.

Qualités requises :
Le gestionnaire de projets évènementiels se doit d’être extrêmement organisé dans les différentes tâches à accomplir. Il est aussi souvent exigé de pratiquer une ou plusieurs langues étrangères.

 

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
Le directeur de restaurant supervise l’ensemble des activités de son restaurant. A ce titre, il est en charge de sa gestion financière, des tarifs appliqués mais également du recrutement. Outre cette partie administrative, le directeur de restaurant gère l’équipe de professionnels de la cuisine et doit s’assurer de la bonne image de son restaurant.

Formation à suivre :
Pour devenir directeur de restaurant, il est conseillé de suivre une formation spécialisée en hôtellerie ou cuisine et de la compléter par des enseignements en gestion et management (diplôme supplémentaire).

Qualités requises :
Le guide touristique doit faire preuve de dynamisme afin de captiver son public lors des visites et doit également être très à l’aise à l’oral afin d’être capable d’animer une visite en une ou plusieurs langues.

 

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.

Descriptif métier :
Le chef de rang a pour mission principale l’organisation et la gestion d’un groupe de table dans un restaurant. C’est en outre à lui d’assurer le service à table. A ce titre, il se doit au préalable d’effectuer la mise en place des tables avant chaque service, de vérifier la propreté de la vaisselle, d’accueillir et d’accompagner le client jusqu’à sa table. Il doit ensuite s’occuper des clients attablés jusqu’au débarrassage de table.

Formation à suivre :
Pour devenir chef de rang, il est nécessaire de suivre une formation en restauration (niveau BAC+2 ou 3). Il est également possible de suivre une double formation en hôtellerie et restauration. Toutefois, l’expérience dans ce domaine est souvent la meilleure des formations.

Qualités requises :
Le chef de rang doit faire preuve de beaucoup de calme, rigueur et de rapidité d’exécution. Il doit également disposer d’une bonne capacité d’adaptation que ce soit pour répondre aux attentes des différents établissements où il sera amené à exercer mais également pour répondre aux attentes changeantes des clients. Un bon niveau en langues étrangères est également souvent apprécié dans ce domaine.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.    

Descriptif métier :
L’assistant trilingue remplit les fonctions habituelles d’un assistant mais présente la particularité de gérer également les différentes relations avec les clients étrangers.

Formation à suivre :
Pour devenir chef cuisinier, il faut avant tout avoir de l’expérience dans le milieu de la restauration. Le schéma classique consiste à débuter en tant que commis de cuisine, puis devenir cuisinier avantde prétendre au poste de chef cuisinier. Une formation en cuisine ou restauration est également souhaitable (niveau BAC +2).

 

Qualités requises :
Le chef cuisinier doit avant tout parfaitement maîtriser l’art culinaire et se montrer créatif dans l’élaboration des plats. Il doit également savoir gérer une équipe car il se devra de déléguer certaines tâches culinaires pour une plus grande efficacité de la cuisine. Le chef cuisinier doit également faire disposer d’une bonne condition physique car ce métier peut s’avérer assez éprouvant.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.    

Descriptif métier : 
Le cuisinier ou pâtissier a pour mission la réalisation de plats ou de desserts ce qui suppose de savoir choisir les produits qui serviront à leur élaboration. Le cuisinier ou pâtissier peut aussi contribuer à l’évolution de la carte du restaurant en conseillant le chef cuisinier.

Formation à suivre : 
Pour devenir cuisinier ou pâtissier, il convient de suivre une formation spécialisée en cuisine ou pâtisserie, sans compter l’expérience professionnelle dans le milieu qui est souvent souhaitée.

 

Qualités requises : 
Le cuisinier ou pâtissier est un fin connaisseur des produits alimentaires et de l’art culinaire, il est créatif et connait bien évidemment toutes les règles d’hygiène et de sécurité alimentaire à respecter. Il se doit également d’être organisé afin de gérer au mieux les approvisionnements.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.  

Descriptif métier : 
Le maître d’hôtel a pour objectif majeur de satisfaire les clients d’un restaurant. A ce titre, il doit coordonner le personnel entre la cuisine et la salle afin de garantir un service parfait. Il est en outre en charge de l’accueil et du service client.

Formation à suivre : 
Pour devenir maître d’hôtel, il est conseillé de suivre une formation en art culinaire, en restauration ou en gestion hôtellerie. Toutefois, aucun diplôme n’est réellement exigé pour exercer ce métier, il suffit d’avoir de l’expérience dans le domaine ou de gravir les échelons à l’interne d’un établissement jusqu’à obtenir la pleine confiance du directeur de celui-ci.

 

Qualités requises : 
Le maître d’hôtel doit avant tout avoir une bonne présentation, il doit être impeccable étant donné qu’il joue un rôle majeur pour l’image du restaurant. Le sens du service et de la prévenance sont aussi des qualités essentielles à l’exercice de ce métier. Le maître d’hôtel doit également savoir manager une équipe et organiser le service.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.  

Descriptif métier : 
Le métier de gouvernante (qui malgré le féminin s’adresse autant aux femmes qu’aux hommes), consiste à préparer, à ranger et entretenir les chambres d’un établissement. La gouvernante supervise ainsi les tâches des femmes de chambre et des lingères.

Formation à suivre : 
Pour devenir gouvernante, il convient de suivre une formation en hôtellerie toutefois aucune étude supérieure n’est réellement exigée et de l’expérience dans le domaine peut suffire à obtenir ce poste.

 

Qualités requises : 
La gouvernante doit savoir gérer une équipe étant donné qu’elle a sous ses ordres l’ensemble du personnel de nettoyage des chambres et du linge. Elle doit également être organisée et dans l’idéal maîtriser une ou plusieurs langues étrangères.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.  

Descriptif métier : 
Le majordome est un professionnel au service des clients les plus privilégiés. Il doit en outre veiller à ce que leurs besoins en tout genre soient constamment satisfaits (H24/24). Le majordome assure ainsi diverses tâches pour le compte de ses clients allant de la gestion de leurs bagages à la transmission de leurs appels téléphoniques, à la réservation d’activi

Formation à suivre : 
Pour devenir majordome, il est conseillé de suivre une formation en hôtellerie même si aucun diplôme n’est réellement exigé. En outre, de l’expérience dans le domaine ou dans l’établissement en question, peut suffire à obtenir ce poste, à condition bien sûr que le directeur de l’établissement le juge opportun.

 

Qualités requises : 
Le majordome doit avoir une très bonne connaissance des codes de savoir-vivre et d’excellentes qualités relationnelles. Il doit également faire preuve d’une bonne capacité d’anticipation ainsi qu’être quasiment constamment disponible. La discrétion est aussi une qualité souvent appréciée pour ce type de poste.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.  

Descriptif métier : 
Le voiturier a pour principale mission l’accueil des clients arrivant en voiture dans les établissements haut de gamme. Son rôle est de faciliter leur arrivée en s’occupant du stationnement de leurs véhicules mais également de la gestion de leurs bagages.

Formation à suivre : 
Pour devenir voiturier, il n’est pas nécessaire de suivre une formation particulière. Il peut toutefois être judicieux de suivre une formation en hôtellerie afin de se familiariser avec ce milieu et en acquérir les codes.

 

Qualités requises : 
Le voiturier doit avoir une bonne présentation étant donné qu’il accueille les clients. Il doit nécessairement avoir le sens du service, être très calme et accueillir chaleureusement les clients. La maîtrise de l’anglais est également indispensable pour ce poste.

Conditions d’accès :
Se renseigner par rapport à la législation de chaque pays.  

HAUT
Translate »